Quand le high-tech se met au service de la coiffure

Chargement en cours
De nombreux lisseurs nouvelle génération inondent le marché.
De nombreux lisseurs nouvelle génération inondent le marché.
1/2
© DR, iStock - Milan Markovic
A lire aussi

Fabien Gallet

Aujourd'hui, les nouvelles technologies rythment le quotidien des salons de coiffure mais aussi celui des particuliers à la recherche des meilleurs produits pour dompter ou prendre soin de leurs cheveux.

Le monde de la coiffure est en perpétuelle évolution : désormais la paire de ciseaux, la brosse et le simple sèche-cheveux ne suffisent plus. Si rien ne remplacera le coiffeur, les nouvelles technologies viennent néanmoins élargir le champ des possibles. Petit tour d'horizon des nouveautés high-tech qui se mettent au service de la coiffure.

Des appareils toujours plus pointus

Elle fait partie des objets du quotidien mais tend à offrir de plus en plus de fonctionnalités. Exit la simple brosse à cheveux, plate ou ronde. Depuis quelques années, il faut compter sur des brosses révolutionnaires à l'image de la brosse ionique. Cette dernière favorise par exemple le lissage et le démêlage.

Les brosses ne sont pas les seuls accessoires à évoluer. Les sèches-cheveux aussi font aujourd'hui des miracles. De Philips à Babyliss en passant par Remington et Dyson, toutes les marques proposent des appareils toujours plus innovants. Outre les différents niveau de chaleur et de vitesse, ils permettent aujourd'hui de réparer le cheveux voir de lui offrir une température idéale (les gammes "ThermoProtect") ou de favoriser la prise en main par l'utilisateur.

De même, du côté des lisseurs, fers à friser, boucleurs et plus généralement des "styler". Au delà de leurs principales fonctionnalités, certains surfent sur la carte de l'innovation. C'est le cas chez Philips qui proposera dès le mois d'octobre 2016 un styler avec une technologie préventive des fourches. De même, au cours de l'été 2016, a été lancé par un couple de Néo-Zélandais, l'Inverse Hair, un styler qui privilégie le froid au chaud. Au delà du simple coiffage, il aurait des vertus bénéfiques sur la santé des cheveux. Mais évidemment, de tels appareils ont un prix, pas toujours abordable.

Grâce au high-tech, la décoloration avance également. C'est notamment le cas avec "The Pravana Blond Wand", lancé en octobre 2016 par la marque américaine Pravana qui permet d'éclaircir les cheveux jusqu'à sept tons plus clairs, le tout sans les abîmer.

Vers des salons de coiffure ultra-connectés et des salons de poche ?

Si le salon de coiffure tend parfois à jouer sur le traditionnel (beaucoup ont choisi d'intégrer à leur établissement un barbier, en vogue depuis quelques années), la nouvelle technologie s'installe de plus en plus chez les coiffeurs. Outre les produits de coiffure, de plus en plus de salons proposent à leurs clients de tester les nouveaux accessoires et appareils qui débarquent sur un marché toujours en évolution.

Mais le high-tech s'illustre également via le développement des applications smartphones toujours plus réalistes. Désormais, tout le monde peut s'improviser coiffeur. Ces applications donnent aussi bien des conseils correspondant à la météo du jour, que des conseils pour se couper ou se coiffer les cheveux. Certaines permettent même de s'improviser visagiste et de tester diverses coupes.

Une question subsiste encore, notamment pour les hommes : le high-tech va-t-il trouver la solution pour contrer la chute des cheveux et favoriser la repousse ? La réponse est oui. Une start-up américaine, iGrow, a présenté lors du CES 2016, un casque laser qui ferait repousser les cheveux. Un futur affront pour la calvitie ?

 
0 commentaire - Quand le high-tech se met au service de la coiffure
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]